fbpx

Les bases de la danse orientale

Le rythme en danse orientale

La musique sur laquelle vous allez danser se découpe en phases musicales qui ont généralement 4 ou 8 temps. Sachez aussi qu’il existe des morceaux où l’expression musicale est plus libre. Si vous débutez en danse orientale je vous conseille de danser sur des musiques “simples”.

En danse orientale, un enchaînement se fait en 4 ou 8 temps, par exemple, vous pouvez faire 4 ou 8 mouvements à droite puis 4 ou 8 à gauche.

Il y a 2 choses importantes à connaître pour être en phase musicale : le rythme et la phrase musicale.

  • Le rythme c’est ce qui donne envie de frapper dans les mains et c’est lui qui dicte le moment précis où poser le pied par terre, tourner ou marquer un accent.
  • Une musique, une chorégraphie s’écrivent de la même façon. Il y a des phrases qui se suivent, des instruments qui prennent la parole chacun à leur tour. Il faut par conséquent savoir entendre et comprendre la musique comme un langage pour bien l’accompagner en dansant.

L’isolation en danse orientale

L’isolation c’est l’art de commander chaque partie de votre corps, séparément ou simultanément. Pour vous donner un exemple, c’est un peu comme un batteur qui produit des sons différents avec ses bras et ses jambes.

Par exemple, on peut faire une vibration du bassin et isoler du reste du corps, c’est à dire que rien d’autre à part le bassin ne doit bouger ! Bien isoler ses mouvements c’est maîtriser à la perfection son corps. Lorsqu’on débute en danse orientale il est très important de s’entraîner à faire ses mouvements devant un miroir.

La respiration en danse orientale

Danser demande un effort permanent pendant lequel il est important de penser à respirer ! Lorsqu’on débute en danse orientale, parfois on est tellement concentrée à bien faire ses mouvements qu’on bloque sa respiration et qu’on se retrouve avec des points de côté !

Notre conseil : entraînez vous à respirer profondément et lentement par le nez. L’échauffement est le meilleur moment pour évacuer votre stress et travailler votre respiration.

 

L’équilibre en danse orientale

En danse orientale, beaucoup de déplacements se font sur demi-pointes, il est donc très important d’avoir un bon équilibre. Voici quelques exercices pratiques à faire durant votre cours de danse orientale pour améliorer votre équilibre :

Exercice 1 : La vision 

Tentez de garder un point fixe. La vue a tendance à entraîner le corps dans la même direction. Évitez de fixer le sol, faites le vide et restez concentrée sur l’essentiel.

Prenez un équilibre sur deux pieds à plat, puis sur demi-pointe. Alternez ensuite le même équilibre les yeux fermés en comptant jusqu’à dix et constatez les différences.

Exercice 2 : La tête

La tête est le siège de nombreux récepteurs nécessaires à l’équilibre.  Décontractez votre mâchoire et votre langue, qui sont des zones de tensions des muscles et tendons. Il est aussi important de corriger constamment l’alignement de votre colonne en grandissement votre nuque et en rentrant un peu votre menton.

Exercice 3 : la respiration

Bien que respirer soit instinctif et automatique, il arrive souvent de mal respirer en dansant. Durant votre cours, prenez comme repère votre poitrine qui doit être mise en valeur. Sur quelques pratiques, entraînez vous à inspirer à l’aller et à expirer au retour du mouvement.

Exercice 4 : la ceinture pelvienne

La ceinture pelvienne est fondamentale pour maintenir votre équilibre, c’est un véritable pilier pour la danseuse. Durant votre cours vous avez sûrement déjà entendu votre professeure vous dire : “Serrez vos fesses“, “Ne cambrez pas“, “Baissez la hanche“, “Rentrez le ventre”,etc. Le travail de ces muscles profonds permet d’être plus stable et par conséquent d’avoir un meilleur équilibre grâce au gainage.

Pendant vos exercices, entraînez vous à gainer, à serrer vos abdominaux et votre fessier. Imaginez aussi aspirer votre nombril contre votre colonne vertébrale.

Exercice 5 : la plante de vos pieds

Durant vos exercices, répartissez votre équilibre sur l’ensemble de vos pieds, c’est-à-dire vos talons et vos 10 orteils. Tentez d’équilibrer votre poids sur les orteils en allégeant le talon petit à petit.

Vous avez trouvé cet article grâce aux mots suivants : bases de la danse orientale, équilibre en danse orientale, respiration en danse orientale, danse orientale pour débutante

 

 

 

 

Laisser un commentaire

*

×
Product added to cart

Votre panier est vide.

Open chat
1
Besoin d'aide ?
Salut ! Comment je peux t'aider ?